Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir les porteurs de projets qui ont séduit les partenaires du Village lors de notre dernier comité de sélection.

5 start-up se sont distinguées parmi les 80 qui ont candidaté à notre appel à candidatures Agricultures en transition. Pour ce premier article, rencontre avec Yacine KABECHE, Fondateur de Circul’Egg et Justine LIPUMA, Co-Fondatrice et Présidente de MYCOPHYTO :

 

 

Comment décrire [Circul’Egg / Mycophyto] en une phrase ?

Yacine, Circul’Egg ✍️
Dans une démarche d’économie circulaire, Circul’Egg valorise les coquilles d’œufs, coproduits de l’industrie agroalimentaire, à destination des marchés de l’alimentation animale et de la nutraceutique.

Justine, MYCOPHYTO ✍️
MYCOPHYTO est une Agritech qui répond au challenge du produire, mieux et plus avec moins en optimisant des associations plantes et micro organismes du sol. Nous développons, produisons et distribuons des solutions de biostimulation spécifique à chaque terroir en utilisant des technologies biotech et IA.

Un mot sur vous, votre parcours et ce qui vous anime dans la vie ?

Yacine, Circul’Egg ✍️
Après une formation approfondie dans le domaine des biotechnologies (double-diplôme ENS Cachan et Magistère de biotechnologie), j’ai intégré l’école d’ingénieur AgroParisTech où j’ai axé ma formation autour de la gestion économique d’entreprise et de l’innovation. Je dispose donc de compétences scientifiques doublées d’un esprit ingénieur, ce qui permet de relier connaissances techniques et enjeux économiques. Proactif, j’ai été impliqué au cours de ma formation dans de nombreux projets et je me suis assez naturellement tourné vers le monde de l’entrepreneuriat. J’ai ainsi fondé la start-up Circul’Egg pour développer une solution de valorisation de bio-déchets. Ce projet fondé sur un principe d’économie circulaire est en cohérence avec ma volonté d’entreprendre au service d’une économie plus verte et durable.

Justine, MYCOPHYTO ✍️
Je suis Justine Lipuma, docteur en microbiologie et passionnée par les micro organismes qui vivent en interaction avec des plantes ou des hommes. A la suite de mon doctorat j’ai co-créé MYCOPHYTO avec mon associé ingénieur agronome Christine Poncet pour faire sortir les savoirs des laboratoires et apporter une solution efficace et économiquement viable aux agriculteurs pour qu’ils réalisent leur transition agro environnementale. Mon but est que le savoir puisse servir à la société pour imaginer et construire le monde de demain plus respectueux de la santé des hommes et de la nature.

Selon vous, sur quoi faut-il miser pour une agriculture plus durable, respectueuse des hommes et de l’environnement ?

Yacine, Circul’Egg ✍️
Le secteur agricole français est confronté à de multiples enjeux majeurs, aussi bien sur les aspects environnementaux qu’économiques, sociaux et sanitaires. Le secteur est en crise depuis quelques années et les agriculteurs sont encore nombreux à vivre sous le seuil de pauvreté.

L’impact de certaines filières agricoles est ainsi aujourd’hui encore trop élevé et peut être amélioré, notamment en poussant la valorisation des déchets. C’est un point qui est plutôt bien développé en ce qui concerne la filière viande et que nous souhaitons étendre à la filière oeuf. L’utilisation des déchets agricoles comme des ressources à haute valeur ajoutée est un levier d’action pour se diriger vers une agriculture plus durable.

De plus, nous sommes  conscients de l’impact de l’élevage intensif sur l’environnement. Il est impératif de réduire cet impact. Cela passe par l’accompagnement des agriculteurs dans la transition vers de nouveaux modèles de production alternatifs (bio, plein air, bien-être animal ) en valorisant l’ensemble de leurs productions dont les co-produits. C’est une des missions que c’est donné Circul’Egg, qui souhaite reverser une partie de ses bénéfices issus de la valorisation des coquilles d’oeufs alternatifs aux éleveurs afin de renforcer une pratique plus durable et respectueuse pour la biodiversité.

Justine, MYCOPHYTO ✍️
Il faut tout d’abord comprendre et mesurer l’ampleur du défi et ne pas s’imaginer qu’il va suffire d’utiliser un produit à la place d’un autre. Il faut repenser tout le modèle posé il y a près de 70 ans et faire confiance à nos agriculteurs qui sont les premiers victimes de ce système. Le changement doit se faire avec eux.

Il faut miser non pas sur un retour en arrière mais sur une utilisation des technologies quelles soient biologiques, mathématiques, numériques ou robotiques pour adapter des solutions en fonction du contexte et sortir des agrosystèmes pour tendre vers des agro-écosystèmes plus robustes face aux aléas, et résilients. On doit également éduquer les consommateurs pour qu’ils consomment différemment.

Que comptez-vous bien trouver au Village by CA pendant vos 2 ans d’accélération ?

Yacine, Circul’Egg ✍️
Le Village by CA est un lieu unique dans lequel cohabitent des entreprises innovantes, des partenaires d’exception. C’est un environnement adapté à l’écosystème start-up.

Ainsi, intégrer le Village by CA Nord de France est l’opportunité pour nous d’être en relation avec des acteurs incontournables de notre secteur d’activité afin de créer des partenariats sur le long terme qui nous accompagneraient pour le lancement de notre production à échelle industrielle. Il s’agit également d’avoir des contacts privilégiés avec des investisseurs qui comprennent nos problématiques et sont prêts à nous accorder leur confiance.

Le réseau des Villages by CA comprend également 39 Villages dispersés en France et à l’étranger, pour nous permettre d’être au plus prêt de nos casseries partenaires lorsque nous nous déploierons sur l’ensemble du territoire !

Justine, MYCOPHYTO ✍️
En pleine phase d’accélération sur 2021, nous souhaitons trouver au Village By CA Nord de France de nouveaux partenaires industriels pour élargir nos territoires cibles et nos implantations dans les filières. Avec une équipe commerciale qui monte en puissance, nous attendons de pouvoir bénéficier d’un programme d’accélération qui prenne en compte les spécificités des marchés et filières agricoles pour accompagner au mieux nos équipes dans cette accélération.

Nous souhaitons pouvoir amorcer un ancrage territorial dans cette région avec un historique agricole et agro alimentaire fort.

Merci à Justine et Yacine pour les réponses à ces questions. Et bienvenue au Village ! L’équipe est prête à faire de son mieux pour être à la hauteur de vos attentes 🙂